Nos 11 jeux vidéo préférés sortie en 2017

2017 fut une grande année grâce à la sortie de titres vidéoludiques aboutis et novateurs. Alors quels sont les meilleurs jeux vidéo et les grands incontournables de ce millésime pour être rivé à notre écran, manette ou clavier en main ?

Qu’on se le dise : le jeu vidéo a encore gagné en qualité grâce à de plus gros budgets avouons-le, l’imagination des studios indie mais aussi l’émergence de développeurs véritablement passionnés par le cinéma et maîtrisant ses codes. Ceci se ressent dans les derniers chefs-d’œuvre interactifs lancés en 2017 avec leur côté immersif et leur écriture soignée. Qu’on tourne sur Android, la puissante X Box One X ou autre, il y a largement de quoi se régaler et ne plus décrocher.

Resident Evil 7

On en est déjà au septième opus pour cette saga survival horror, sans compter ses dérivés. Il s’inspire de multiples références telles que Le Projet Blair Witch ou encore Massacre à la Tronçonneuse. Les Baker -une famille de psychopathes louches- séquestre un dénommé Ethan. Ce dernier est parti à la recherche de son épouse Mia mais est loin de se douter des choses immondes et du traumatisme qui l’attendent. Si certains regrettent qu’ils soient un peu court, les DLC compensent et on plonge dans ces ténèbres pour apprécier l’ambiance cinématographique avant tout.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild

Voilà LE must de la Nintendo Switch et l’argument poids lourd pour son achat. Même si on peut regretter un manque de fluidité avec des fps peu élevés, l’intérêt est l’exploration d’un monde ouvert immense et dont on prend plaisir à inspecter les moindres recoins. On peut aller où bon nous semble dès le départ et accomplir des quêtes passionnantes en contrôlant notre cher Link dans un Hyrule tout chamboulé. A nous de remettre de l’ordre et de combattre les forces du mal !

Sonic Mania

C’est le grand come-back du hérisson bleu rapide dans un jeu old school rappelant ses heures de gloire sur Megadrive durant l’âge d’or des années 90. Il ne s’agit pas d’un remake ici et on ne fait pas de chichi : la bonne 2D à l’ancienne nous replonge en enfance et nous rend nostalgique, avec certes quelques nouveautés. Tous les éléments faisant le succès de la plateforme old gen sont là. Cependant, le défi est assez corsé dès le début et il va falloir s’armer de patience pour progresser.

Horizon : Zero Dawn

Voici un action-RPG en mode bac à sable post-apocalyptique, que demander de plus ? D’horribles machines sèment le chaos sur la surface du globe et les humains tentent de survivre tant bien que mal. Aloy est une jeune femme douée pour la furtivité et elle est assez rusée pour déjouer leurs attaques. Le bestiaire est un trésor d’imagination et en parcourant les arènes remplies de dangers, on se prend une grosse claque. Attendez-vous à une addiction certaine et de toute façon, il faut compter une bonne cinquantaine d’heures pour en faire le tour.

Wolfenstein 2: The New Colossus

Il a été difficile de faire mieux que The New Order. Pourtant, le challenge est réussi et on prend un pied monstre à shooter du nazi. L’arc narratif est d’une agréable complexité avec beaucoup d’humour noir et la Résistance n’a pas dit son dernier mot contre le Reich. Les troupes allemandes ont envahi les USA et votre mission consiste à saboter leurs plans démoniaques. On peut upgrader nos armes pour devenir plus puissant et ne comptez surtout pas vous reposer trop longtemps, vu que vos adversaires ne vous lâchent pas et sont prêts à tout pour continuer à asseoir leur hégémonie.

Assassin’s Creed Origins

Il est peut-être l’open world numéro un de ces dernières années avec une profondeur rarement atteinte jusqu’ici. Ubisoft prouve qu’il sait encore innover. Nous incarnons un soldat religieux nommé Bayek dans l’Egypte des pharaons et de l’empereur Jules César. On en apprend plus sur l’origine de la confrérie des tueurs, ainsi que l’Ordre des Anciens. Autant vous dire qu’il y a de quoi faire et il est surprenant de constater à quelle point cette reconstitution est vivante et les personnes travaillées. On en prend plein les yeux, surtout sur PC avec la 4k et la fluidité permises par une grosse config.

Super Mario Odyssey

Le rital sauteur est toujours vendeur et reste une grande star. La princesse Peach a encore une fois été kidnappée par l’odieux Bowser. Un chapeau vivant nommé Chappy vous aide dans vos pérégrinations et de grandes découvertes arriveront bien vite dans des paysages somptueux en 3D. La BO est palpitante et colle merveilleusement bien aux endroits que l’on doit traverser. Aussi, il y a un petit bonus très sympa : il est possible de changer la tenue du plombier. Ce volet rappellera aux fans le jeu culte sorti sur Nintendo 64.

Prey

On évolue en solo et on tire à la troisième personne dans le vaisseau spatial Talos I, loin d’être un havre de paix. La durée de vie est longue et l’atmosphère sci-fi est pesante. On ne voit pas le temps passer et la trame offre bien des surprises pour vous donner du fil à retordre. Le gameplay est du genre intuitif, simple et efficace. Quant aux ennemis, ce sont des extraterrestres sournois. Il faudra être plus malin qu’eux et bien se servir de son environnement pour sauver sa peau, tout en se servant du craft et du loot sur notre chemin.

Cuphead

Il s’agit d’une exclusivité Microsoft. Ce jeu indé signé MDHR est original avec son ambiance style vieux dessin animé. Ne vous fiez pas aux apparences, les « têtes de tasse » vivent dans une ambiance pas si cucul que ça. Ils doivent en effet fournir des âmes au démon en personne. Le point fort de cette œuvre est sans hésiter les combats contre les bosses. Ces derniers sont vraiment balèzes et l’affrontement se déroule en plusieurs phases. Mourir souvent fait partie intégrante de l’expérience, un peu comme un Dark Souls. Alors il faut bien apprendre les schémas comportementaux des monstres avant de pouvoir les vaincre.

Animal Crossing Pocket Camp

A-t-on déjà vu un univers aussi mignon ? Oui sûrement, mais celui-là figure sans doute dans le top 10. Les animaux font un retour remarqué sur smartphone. On reprend la recette qui fonctionne en faisant évoluer notre perso et notre lieu de vie. Cette fois-ci, c’est ambiance camping et on doit développer notre terrain pour attirer les visiteurs et gagner des clochettes (l’argent). La grande nouveauté est qu’on peut faire fabriquer des meubles grâce aux matériaux naturels du coin. Après le remarqué New Leaf, voilà une nouvelle aventure à la durée de vie infinie et constituant un formidable moyen pour tuer le temps.

GTA V

Il n’est pas sortie en 2017 mais au vu du contenu supplémentaire délivré par Rockstar cette année pour la licence gangster et course auto, on ne peut que le mentionner, les nouveaux modes en lignes et DLC sont vraiment très impressionnant et les joueurs toujours aussi nombreux

 

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *